Durée de lecture : 1 minute(s)

Nous critiquons tous le  bilan plus que mitigé du gouvernement -à tort ou à raison, là n’est pas la question-sans, comme c’est souvent le cas, nous remettre en question nous-mêmes! Chacun d’entre nous a sa propre partition à jouer : État, acteurs économiques et population! Sur ce plan, nous récoltons un zéro pointé pour cause d’irresponsabilité, car le port du masque n’est pas systématique dans les rues!  Et quand certains d’entre nous le portent, c’est pour protéger leur menton ou leur bouche. Sans oublier  ceux qui utilisent leur masque en guise de mouchoir! « Les masques sont chers et les Gabonais ne peuvent pas se les procurer»,  « l’État doit nous donner les masques cadeau!» Sans commentaire! De plus, certaines entreprises du secteur de la distribution n’effectuent pas de contrôle thermoflash à l’entrée de leurs magasins et ne mettent plus à disposition de gel hydroalcoolique. La distanciation physique non plus n’est  pas toujours respectée, sauf si les forces de l’ordre l’imposent aux arrêts de bus par exemple. Enfin, il y a encore trop de bars clandestins dans lesquels nos compatriotes, assis à «touche-touche » , échangent sur les problèmes du pays en buvant leur bière sans vraiment prendre conscience du risque encouru, pour eux et pour les autres. Il faut sans doute encore le rappeler, le COVID-19 est bien présent hélas, et seul le respect des mesures barrières nous préserve. #soyonsresponsables #ensembleluttonscontreleCOVID19